Le plan de remobilisation des militaires avance…

Le président Jovenel Moïse poursuit son plan de remobilisation des militaires, malgré les critiques contre le recrutement de jeunes pour la constitution d’une nouvelle armée en Haïti sans cadre légal ni référence institutionnelle et en l’absence d’un haut état-major. En effet, par arrêté présidentiel en date du mardi 22 août 2017, le Président Jovenel Moïse vient de créer officiellement un bureau pour gérer les revendications des militaires démobilisés. «Considérant qu’il y a lieu de nommer les membres du Conseil de Direction devant administrer le Bureau du Gestion des Militaires démobilisés, sur rapport du Premier ministre et après délibération en Conseil des ministres, sont nommées membres du Conseil de direction du bureau de gestion des militaires démobilisés, les personnalités suivantes: Monsieur Coulange Justafort, Coordonnateur général; Monsieur Jonas Jean, Coordonnateur général adjoint, chargé des opérations; Monsieur Jackson Janis, Coordonnateur adjoint, chargé des questions administratives et financières.» Ce bureau composé de trois membres a pour mission de gérer le dossier des ex-soldats des anciennes Forces Armées d’Haïti (FAD’H), démobilisés depuis l’année 1995. Au cours du recrutement de jeunes pour la constitution d’une nouvelle force armée d’Haïti, les militaires démobilisés, par la voie de leur commandant auto-proclamé, David Dormé « commandant des forces en réserve d’Haïti » avait brandi la menace de «frapper», si les autorités en place ne tiennent pas compte de leurs revendications. Le directeur général du ministère de la Défense, Louis Marcelin Daniel, du coup, était monté au créneau pour annoncer le recrutement, à la mi-août 2017, d’anciens militaires démobilisés, pour la constitution de la nouvelle force armée d’Haïti, lors d’une conférence de presse, le lundi 31 juillet 2017. « Il n’est pas possible de parler de remobilisation des Forces Armées d’Haïti (FAD’H), sans tenir compte des anciens militaires. Toutefois, « nous ne pourrons pas les recruter tous », avait-il déclaré. Et de poursuivre que « seulement ceux qui sont en âge de servir, pourront intégrer la nouvelle force », a tenu à préciser Louis Marcelin Daniel. Par ailleurs, après l'annonce du ministre dominicain de la Défense, le lieutenant-général Rubén Darío Paulino Sem, qui a fait la promesse de l'appui des militaires dominicains dans la formation des soldats de l'Armée d’Haïti, le gouvernement haïtien vient d’obtenir à nouveau le soutien de l’Équateur. « L’Equateur promet son appui pour la formation d’instructeurs qui se chargeront de la formation des soldats sur place en Haïti. De même, des programmes de spécialisation seront offerts pour les officiers haïtiens qui intégreront le corps médical militaire, le corps de génie militaire, le corps d’agronomie militaire et autres domaines jugés utiles pour permettre à la nouvelle force de Défense de participer valablement aux efforts de développement national », a dit une note publiée par le ministère de la Défense. Selon le ministre de la Défense, Hervé Denis, cette promesse aurait été formulée le mardi 15 août 2017, au cours d’une rencontre avec son homologue équatorien, Miguel Cavajal, et des membres de l’Etat-major de l’armée équatorienne, en marge de la cérémonie de graduation des soldats ingénieurs haïtiens de la classe 2017 de l’École de Formation de Soldats de la Force Terrestre de l’Équateur. À rappeler que le ministère de la Défense a lancé le processus de recrutement d’une première classe de soldats de 500 membres. 2 315 jeunes se sont inscrits pour intégrer la nouvelle force armée de l’ère Jovenel Moïse, à la base militaire du ministère de la Défense à Gressier, au cours du mois de juillet. Seulement 500 d'entre eux auront la possibilité d’intégrer la nouvelle force armée d’Haïti, toujours orpheline de son état-major et d’une doctrine.
Publier le : 02/09/2017   Auteur : Emmanuel Saintus

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En bref
Voir aussi
Compteur de visite
9964255 visiteurs dont
3323 aujourd'hui,
13663280 pages affichées
>>>>>