Un symposium sur la nécessité d’utiliser la langue Créole

Un symposium organisé par Massachussetts Institute of Technology (MIT-Ayiti), sur la nécessité d’utiliser la langue Créole dans l’enseignement en Haïti, a débuté ce lundi 27 mars 2017, à Port-au-Prince. « Cette activité vise à évaluer nos actions durant les cinq dernières années, afin de calculer ce que nous pouvons faire à l’avenir », indique l’académicien de la langue Créole, Michel Degraff, également dirigeant du projet MIT-Ayiti. « Après le séisme du 12 janvier 2010, nous étions à la recherche d’un outil, pour que MIT-Ayiti et les éducatrices et éducateurs haïtiens se mettent ensemble, en vue de créer un nouveau système d’enseignement, sans contrainte linguistique », explique-t-il. Ce nouveau système permettrait à toutes les classes sociales et à tous les enfants, de bénéficier des matériels et de la méthode qu’utilise MIT-Ayiti depuis des années. Degraff entend créer une alliance entre les différents directeurs d’écoles (fondamentale et secondaire), les universités, le gouvernement haïtien ainsi que les organisations non gouvernementales, en faveur de l’utilisation de la langue Créole. Il souhaite que ces instances utilisent ces nouvelles méthodes d’apprentissages actifs, en vue de permettre aux enfants d’apprendre d’une façon créative, tout en stimulant les innovations dans les domaines qu’ils apprennent.
Publier le : 08/04/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En bref
Compteur de visite
8851955 visiteurs dont
4960 aujourd'hui,
12003631 pages affichées
>>>>>