Le présumé kidnappeur, Edner Comé, sous les verrous

Le samedi 25 mars 2017, à la suite d’une requête de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), dans le cadre d’une mission spéciale, la Police Dominicaine, accompagnée d’agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a mené une opération au cours de laquelle, elle a procédé à l’arrestation de deux ressortissants haïtiens, soupçonnés de kidnapping en Haïti. L’un des individus arrêtés est bel et bien Edner Comé qui faisait l’objet d’un avis de recherche par la police haïtienne. Lors de cette opération, Edner Comé, ancien inspecteur de police, aussi connu sous le nom de Jackson Travelino, numéro 2 présumé du gang dirigé par Clifford H. Brandt, a été arrêté après plusieurs années de cavale. Il s’était réfugié en République Dominicaine, très probablement après l’arrestation de Clifford Brandt et était recherché depuis 2012. Le porte-parole adjoint de la police nationale d'Haïti, Garry Desrosiers, a confirmé le lundi 27 mars 2017, l'arrestation de l'ancien haut gradé de la PNH, Edner Comé, pour son implication présumée dans des actes d'enlèvement en Haïti. Edner Comé a été appréhendé en République dominicaine, dans la station balnéaire dominicaine de Boca Chica. Précisant que l’identité d’une personne arrêtée en même temps que lui reste encore à établir, le porte-parole adjoint de la police haïtienne, Garry Desrosiers, n’a pas voulu confirmer si Comé travaillait au Palais National sous Martelly. Il a été identifié par une équipe de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), conduite par son numéro un, l'inspecteur général Normil Rameau, qui était de passage en la république voisine. Garry Desrosiers a expliqué que M. Comé a été depuis ramené à Port-au-Prince où il doit répondre des faits qui lui sont reprochés. Il est notamment montré du doigt dans le cadre de l'enlèvement, le 16 octobre 2012, suivi de séquestration contre rançon, de Nicolas et Coralie Moscoso, à Port-au-Prince, a rappelé Garry Desrosiers. Également, Edner Comé a été appréhendé en compagnie d’une autre personne dont l’identité n’a pas encore été révélée. À présent, la Police nationale d’Haïti enquête pour connaître le degré d’implication de l’individu non identifié dans ce dossier de kidnapping, dans lequel serait impliqué Comé. Ce dernier était en cavale en République Dominicaine depuis près de cinq (5) ans. Jugé par contumace en 2016, Comé qui circulait en toute liberté en territoire voisin avant son arrestation, sera maintenant déféré par devant le juge Joseph Jeudilien Fanfan, en charge du dossier. Par ailleurs, la graduation de la 27e promotion de la PNH, d’un effectif de 946 agents dont 80 femmes, a eu lieu le lundi 27 mars 2017 à l’Académie de police, à Route de Frères (Pétion-Ville). La cérémonie s’est déroulée en présence du Président Jovenel Moïse, du Premier Ministre Jacques Guy Lafontant, de plusieurs autres officiels et des représentants de différents secteurs. Le Président Jovenel Moïse annonce la mise à la disposition de la police et des parents des policiers, l’Hôpital en construction à Fontamara. Mettant l’accent sur l’importance de l’institution policière, il s’est engagé à faire face à divers problèmes auxquels celle-ci est confrontée.
Publier le : 08/04/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 
>>>>>